Critique : Fumigation – Integrated Pest Management (2013) FumigationIntegrated Pest Management
Tracklist:
  1. Craniofacial Duplication
  2. Fleshlight Castration
  3. Pediculosis (Mommy, I Have Lice)
  4. Entomophagy
  5. Methyl Bromide Poisoning
  6. Don't Let the Bedbugs Bite
  7. Evacuate the Hive
  8. Rodenticide Torture
  9. The Lick of Carnivorous Caterpillars
  10. Vanier Shack (Roach Motel)

Details


Genre :
Label :
Pays :
Format :
Date : 2013/08/20

Tout comme la devise virile qui accompagne les commerciaux des camions Ram, le tout premier album du groupe Fumigation d’Ottawa, Integrated Pest Management, possède sa dose « de tripes et de gloire »; exception faite que ces tripes se trouvent à être celles des petites bêtes écrasées sous les roues du camion…! À la manière d’un exterminateur aux méthodes non conventionnelles, le death metal de Fumigation se glisse sous notre peau et y jute sa sauce mortelle, jusqu’à ce que toutes bibittes soient réduites au silence, que toutes choses rampantes se soient immobilisées, et qu’il ne reste plus que ces fluides collants – et le service vient avec un sourire professionnel.

Viscéral et coloré sont deux mots qui me viennent à l’esprit pour décrire cet album. Le zombie qui jubile sur son rongeur démembré, en couverture, est un bon indicatif du contenu : 50% dégueulasse, 50% humoristique et 100% death metal brutal (et oui, le total est 200%). Ce sourire en coin qui traverse de long en large le thème de Fumigation fait du groupe quelque chose d’original et de distinct par rapport à la quantité d’autres groupes dans le même genre. Des titres tel que « Pediculosis (Mommy, I Have Lice) », « Don’t Let the Bedbugs Bite », ou encore « The Lick of Carnivorous Caterpillars » illustrent très bien le propos. Sur cette note, il aurait été apprécié que les paroles figurent dans le livret de l’album, de sorte à pouvoir goûter pleinement à cet univers grouillant. C’est également dommage que cette parution, sur l’étiquette CDN Records, ait été faite en version boîtier plastique et que la mise en page, conçue à l’origine pour un digipak, ait été si maladroitement transposée.

La musique de Fumigation se trouve quelque part dans la même veine que le death metal extrême de Cannibal Corpse, bien qu’elle utilise également un forte dose d’airs plus groovy, de breakdowns et d’autres astuces pour attirer notre attention. Les textures sont particulièrement délicieuses, notamment au niveau des guitares. À la manière d’un capteur ultra-sensible, l’enregistrement a capté le gros grain de la distorsion et les doigts qui glissaient sur les cordes, nous présentant ces « impuretés » dans le mixage comme une gratouille sous une armure de métal : bien qu’invisible, elles ont un impact réel. La basse a le mérite d’utiliser la même approche, c’est-à-dire qu’elle se teinte d’une overdrive crasseuse superposée à un son métallique distinct. Quant au chanteur, il fait un excellent travail en vomissant ses boyaux dans le micro (insérez une image mentale de mottons organiques ici). Alors que j’adore sincèrement la production d’ensemble (Dan Rogers / From the Frost Audio), je trouve la batterie un brin trop léchée au niveau de la production, si bien qu’elle ne colle pas tout à fait avec les autres instruments.

Integrated Pest Management est une palette de death metal rapide et sale : on y retrouve les grooves death metal (« Craniofacial Duplication »), plein de grosses cordes et de guitares perçantes (guitar squeals) (« Fleshlight Castration », « Methyl Bromide Poisoning »), les chansons plus complexes (« Pediculosis », « The Lick of Carnivorous Caterpillars »), la courte chanson dans-ta-face (« Entomophagy »), celle plus lente (« Don’t Let the Bedbugs Bite »), l’instrumentale étrange (« Evacuate the Hive »), l’OVNI expérimentale (« Vanier Shack »), les sections de guitares plus ambiantes, ainsi qu’un arsenal de voix brutales (avec des invités plus néandertal les uns que les autres); tout ça mis ensemble dans une sélection organique de 10 chansons. Ce qui est tout aussi intéressant est que les musiciens sont bien connus sur la scène metal d’Ottawa : les deux guitaristes (Hansen et MacIvor) jouent avec le groupe Signs of Chaos et le chanteur (Dugal) fait partie de Accursed Creation. Dans l’ensemble, le talent est au rendez-vous avec Fumigation, et Integrated Pest Management est une galette de 36 minutes de divertissement assuré.

À découvrir.

Ce message est également disponible en : Anglais



No Response

Laisser un commentaire


Pas de commentaire..

Laisser un commentaire

*