Condensé musical : Hypnotic Dirge Records, Tumbleweed Dealer, Ocean of Tears, Psychotic Gardening, Towards Darkness et The Vile Things

HDR

Dans un monde idéal, les groupes les plus originaux seraient les plus populaires et leurs étiquettes n’auraient aucune difficulté à les soutenir. Dans la réalité, des genres underground comme le doom, le black metal, le sludge et le métal ambiant se maintiennent par la peau des dents, devant souvent débourser de leurs propres poches pour pouvoir maintenir leurs activités. Hypnotic Dirge Records est l’une de ces étiquettes canadiennes méconnues, située à Saskatoon en Saskatchewan, qui se tue à élargir nos horizons musicaux. Ayant travaillé avec des groupes canadiens comme Neige et Noirceur, Funeral Fornication et Ov Hollowness, l’étiquette a rapidement ajouté une riche sélection de groupes internationaux qui méritent d’être connus du public canadien, tels que Nethermost, Odradek Room, Epitimia, Windbruch,  ou encore Vin de Mia Trix. Avec la philosophie de financer ses activités tout en favorisant le plus de visibilité possible à ses groupes, cette semaine Hypnotic Dirge Records a annoncé que ses parutions étaient désormais offertes digitalement et de façon intégrale ‘pour le prix que vous voulez payer’. Allez découvrir l’éclectisme et la qualité de cette étiquette d’ici en suivant ce lien, allez visiter leur boutique et faites un don à l’industrie underground par la même occasion.

resurrectedyetagain

Le groupe stoner montréalais Tumbleweed Dealer, dont nous avions écrit une critique ici, s’apprête à nous présenter son troisième album, enregistré au studio Lantiez. La formation, menée par Seb Painchaud, s’est adjointe pour cet album les services de Jean-François Richard (Ion Dissonance) à la batterie et de Miguel Valade (ex-Ion Dissonance, ex-Negativa) à la basse. À défaut de nous faire écouter l’album sur sa pleine longueur, le groupe nous présente pour le moment le ré-enregistrement de “Resurrected Yet Again”, une pièce qui tirée du premier album et ré-arrangée. Voyez cet incroyable artwork ci-haut, conçu sur mesure par Alexandre Goulet, et écoutez la pièce ci-bas.

oceanoftears

Le taux de doom est à la hausse en 2014 et l’un de ses symptômes est Ocean of Tears, un projet musical dans la même veine que Novembers Doom ou October Tide. L’entité est originaire à la fois d’Ottawa et d’Halifax et comprend des membres présents et passés du groupe death metal Fumigation. ”In Mourning”, la première chanson que le groupe a mis en écoute, nous donne tout de suite le ton: on a affaire ici à un projet bien réfléchi avec des arrangements musicaux très envoûtants. Ocean of Tears demeure silencieux sur ses projets futurs (un maxi? un album?), mais chose certaine est qu’il s’agit là d’un projet bien ficelé qui suscitera beaucoup d’intérêt sur la scène canadienne en particulier. Fans de death-doom mélancolique et bien produit, dirigez-vous immédiatement vers cette page:

C’était hier que Psychotic Gardening sort son nouvel album, Hymnosis. Sans doute l’un des albums que j’ai le plus écouté ces dernières semaine, cet album devrait se retrouver dans plus d’un palmarès. Beaucoup plus death que doom, l’album porte sur ses épaules cet épais linceul macabre du genre, sans jamais crouler sous le poids de la dépression ou de la négativité. Si le death metal est votre tasse de thé et que vous avez envie d’essayer une saveur légèrement plus sombre et plus lente, Hymnosis est sans doute une belle introduction au death-doom pour vous. Dirigez-vous ici pour écouter l’album au complet. À noter que le groupe a également publié non pas un mais deux vidéoclips pour promouvoir l’album.

 

 

tetrad

Toujours sur le sujet du doom et de ses ramifications, Towards Darkness nous dévoilait il n’y a pas si longtemps la pochette de son prochain album, intitulé Tetrad. Mélangeant sludge et funeral doom, chaque nouvel album du groupe montréalais est un tour de force en la matière. C’est donc avec grand intérêt que nous garderons l’oeil ouvert sur la liste des pièces et la date de sortie de ce nouveau chapitre, dont un nouveau compte-rendu devrait être dévoilé sous peu selon la page Facebook du groupe.

 

thevilethings

Enfin, une nouvelle étiquette est née au Québec pour rejoindre la scène doom grandissante. The Vile Things est un effort commun entre PRC Music (Gorelust, Doom’s Day, Kröwnn) et D7I Records (Fistfuck, Le Kraken, Expectorated Sequence), qui sont connus à la fois pour leur amour des styles extrêmes et pour leur grand soutien à la scène musicale locale. La nouvelle étiquette débute en lion, en éditant la version CD de l’excellent Show of Bedlam (vinyl paru précédemment sous l’étiquette montréalaise Choking Hazards Records), de même que Black Khox, Milanku et Stoned Horses.

 

 

Ce message est également disponible en : Anglais



No Response

Laisser un commentaire


Pas de commentaire..

Laisser un commentaire

*